ver.di international

    Pourquoi ver.di?

    Pourquoi ver.di?

    Parce qu’il y a de bonnes raisons d’en faire partie!

    ver.di est l’acronyme de Vereinte Dienstleistungsgewerkschaft. Nos adhérents viennent de plus de 1000 fi lières professionnelles et sont employés, indépendants, fonctionnaires ou étudiants. Ils sont prestataires de services ou travaillent dans l’industrie connexe, dans le secteur de l’éducation, de l’art, de la culture ou des médias. ver.di regroupe des personnes de tous milieux sociaux. La solidarité et la justice dans le monde du travail sont la fi nalité de notre engagement syndical. Nous voulons que les prestations fournies par les personnes soient reconnues et estimées.

    Hétérogénéité étonnante et force tranquille: nos adhérents se mobilisent dans 13 services, dans des groupes professionnels ou spécialisés et dans des projets, au plus près de leurs préoccupations, des préoccupations de « leur » branche.

    Ver.di a pour chaque catégorie professionnelle des spécialistes qui prêtent appui à nos adhérents dans leur branche. Fort de plus de deux millions d’adhérents, ver.di veille au respect des conditions de travail de millions de personnes et lutte pour des conditions cadres socialement équitables. Nous nous mobilisons en faveur de conditions de travail décentes et nous nous battons pour la sauvegarde des emplois. C’est dans ce but que nous négocions des conventions collectives, conseillons les comités d’entreprise et IRP et faisons pression auprès des milieux politiques à l’échelle nationale et internationale. Nous voulons que le monde politique crée les conditions cadres qui assurent la paix, la sécurité et le bien-être à de larges couches de la population.

    Il y a bien d’autres bonnes raisons d’adhérer à ver.di :

    SOLIDARITÉ et JUSTICE

    UN SYNDICAT POUR TOUS
    L’union fait la force ! Nous regroupons les intérêts de nos adhérents et donnons du poids à chacun à travers notre communauté. Nous créons l’unité dans la diversité. A la différence des fédérations professionnelles, nous rassemblons les personnes exerçant les métiers les plus divers au sein de la même branche. A l’égoïsme sectoriel, nous opposons la solidarité et nous fédérons nos forces.

    UNE COTISATION ÉQUITABLE POUR TOUS
    Chacun cotise à la hauteur de son revenu. Nos adhérents contribuent à faire de ver.di un syndicat puissant en lui versant 1 % de leur revenu brut régulier. Les personnes n’exerçant pas d’activité professionnelle versent une contribution réduite. La cotisation est déductible des impôts.

    INFLUENCE
    ver.di s’engage durablement : pour le droit au travail, pour de bonnes conditions de travail et de formation et pour une rémunération équitable, pour un salaire égal à travail égal, pour un salaire minimum acceptable, pour la conciliation entre vie professionnelle et vie privée, pour des conditions cadres équitables, pour une politique de la santé solidaire... PROTECTION DES

    DROITS DE LA PERSONNE AU TRAVAIL
    ver.di se mobilise pour défendre les droits fondamentaux dans l’entreprise, la cogestion, l’égalité des droits et la reconnaissance de chacun. ver.di soutient et conseille les représentants des jeunes et les comités d’entreprise et IRP, en vue d’une représentation effi cace des intérêts dans l’entreprise, et prête appui à chacun de ses adhérents en cas de différend avec son employeur ou donneur d’ordre.

    REPRÉSENTATION DES INTÉRÊTS DES SALARIÉS DANS LE MONDE ENTIER
    Les représentants de ver.di se mobilisent pour obtenir l’amélioration des conditions de travail à l’échelle internationale – afi n d’empêcher que les salariés soient montés les uns contre les autres.

    PARTICIPER ACTIVEMENT AU TRAVAIL DE VER.DI
    ver.di est un organisme démocratique : les adhérents qui souhaitent participer aux décisions du syndicat peuvent s’impliquer activement. Les réunions d’adhérents, les commissions de convention collective et les groupes d’entreprise sont là à cet effet. Les adhérents de ver.di s’engagent dans les comités d’entreprise et IRP aux côtés de leur organisme et des secrétaires syndicaux pour résoudre notamment les problèmes au niveau des entreprises. Et les représentants de nos intérêts mettent leurs compétences au service des organes de surveillance de l’autogestion des caisses maladie, caisses de retraite, mutuelles d’assurance accident et sociétés d’exploitation.